Altercations libano-saoudiennes à Rabat

Rabat a abrité les travaux de la 14ème session de la Conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), du 11 au 14 mars courant.

Et le dernier jour desdits travaux a connu de vives altercations entre les membres des délégations du Liban et de l’Arabie Saoudite, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia de ce vendredi.

Se référant à une source libanaise, le journal écrit que la délégation du pays du Cèdre s’était opposé aux recommandations finales concernant “l’intervention de l’Iran en Syrie et son hégémonie dans les affaires du monde arabe”, ainsi que “l’occupation iranienne de trois îles émiraties”.

La délégation libanaise a vivement contesté l’adoption desdites recommandations par le rapport final de cette 14ème session, arguant en cela leur illégitimité et, donc, leur irrecevabilité. Selon la même source, ce niet libanais a fait réagir le président du Majlis syro-saoudien, Al ach-Cheikh.

Celui-ci a alors apostrophé le chef de la délégation libanaise, lui demandant s’il représente son pays ou bien l’Iran. Le Libanais Hamada lui a rétorqué sèchement que la présence de l’Arabie Saoudite à la Conférence est sujette à caution puisque “vous n’avez même pas un Parlement démocratiquement élu”, a-t-il asséné.

Après d’autres piques pointant l’arabité et l’engagement du royaume wahabbite à défendre les intérêts des musulmans, la délégation libanaise s’est retirée de la salle. Et il a fallu maintes tractations pour la convaincre d’accepter de revenir sur sa décision.

Larbi Alaoui (avec Yassine Gouskar)

Suggestions d’articles

Lions de l’Atlas: Hakim Ziyech est attendu au Maroc (PHOTO)

Hakim Ziyech jouera-t-il contre l'Argentine? En tout cas, l'international marocain est en route vers le Maroc pour rejoindre le rassemblement de l'équipe nationale à Rabat.