Al Hoceima: vive polémique entre El Omari et El Othmani

Les événements d’Al Hoceima ont donné lieu à des joutes oratoires entre les différents responsables politiques du pays. Ainsi, le Chef de gouvernement s’en est pris de manière virulente au Parti authenticité et modernité (PAM). Lors de la séance hebdomadaire des questions orales au parlement, Saad Eddine El Othmani a fait endosser toute la responsabilité de ce qui se déroule actuellement à Al Hoceima à ce parti lequel, d’après lui, se trouve aux commandes par le biais de ses élus à différents niveaux et ce, jusqu’à la présidence de la Région. Le Chef du gouvernement s’est interrogé sur le rôle que doivent jouer ces représentants de la population pour régler les problèmes qui se posent.

Ilyas El Omari lui a répondu du tac au tac, relevant au passage la duplicité du langage du chef du gouvernement qui a exprimé, d’après lui, deux positions contradictoires par rapport aux événements en l’espace de quelques jours. « Le comportement d’El Othmani dégage de la pure hypocrisie », a-t-il souligné.

Le secrétaire général du PAM s’est dit ne pas être surpris des dérobades de l’actuel chef du gouvernement qui rappellent, à bien des égards, celles de son prédécesseur Abdelilah Benkirane. « Dans aucun pays au monde et dans aucune démocratie de surcroît, l’exécutif ne se dérobe à ses responsabilités et impute la responsabilité de l’échec de ses politiques publiques à un parti de l’opposition », a précisé Ilyas El Omari.

El Omari a promis de rendre prochainement public un communiqué officiel de son parti pour répondre aux « allégations du chef du gouvernement ».

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page