Al Adl wal ihsane tacle encore le PJD

“L’expérience politique du Royaume d’avoir intégré des islamistes, représentés par le Parti de la Justice et du Développement, dans les arcanes du pouvoir, a prouvé son inefficacité et ses travers!” C’est Mohamed Abbadi, secrétaire général du mouvement Al adl wal ihsane, qui s’est exprimé ainsi dans un entretien accordé à la chaîne qatarie Al Jazeera.net.
Les propos de cette nouvelle sortie anti-PJDiste de Abbadi ne sont point étonnants, loin s’en faut! Ceci, car le mouvement islamiste, créé par Cheikh Abdessalam Yassine, ne rate aucune occasion pour vilipender le parti de la Lampe, à propos du premier sujet venu, qu’il soit politique, spirituel, socio-économique ou autre.
L’occasion faisant le larron, selon le dicton hexagonal, le secrétaire d’Al adl wal ihsane a encore une fois récidivé ses critiques acerbes sur ses “frères” du PJD. En réponse à la question du présentateur d’Al Jazeera sur ce que pense Al adl wal ihsane du bilan du gouvernement PJDiste (ndlr: les gouvernements Benkirane et El Othmani), Mohamed Abbadi n’y est pas allé par quatre chemins, ni avec le dos de la cuillère pour décocher de nouvelles flèches inamicales, voire empoisonnées, sur le parti de la lampe.
“Si cette question avait été posée au début de cette expérience politique, l’on aurait pu en discuter. Mais à l’heure où nous constatons son fiasco retentissant, il n’est plus la peine de donner plus d’éclaircissements là-dessus”, a-t-il asséné.
Cela ne rappelle-t-il pas, peu ou prou, la célèbre citation de Voltaire: “Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge.”?
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Moncef Belkhayat tacle le PJD et évoque son avenir

Dans un entretien accordé cette semaine au magazine TelQuel, Moncef Belkhayat a parlé de plusieurs sujets d'actualité.