Accords Maroc-UE: l’Algérie ne digère pas

C’est un peu l’histoire de la caravane qui passe et des chiens qui aboient. Après avoir ignoré la main tendue du Maroc, l’Algérie n’a eu de cesse de mettre tout ce qui était en son pouvoir pour faire capoter les accords commerciaux entre le Maroc et l’Union Européenne et plus particulièrement ceux de la pêche et de l’agriculture.

Le journal Al-Ahdat Al Maghribia, dans son édition de ce vendredi, rapporte que l’Algérie a mobilisé, comme de coutume à pareils évènements, ses groupes de pression afin de mettre en échec l’approbation par la commission des affaires étrangères du Parlement européen des deux accords. Ce qui n’était en fait qu’une simple formalité l’aura été, in fine et ce, en dépit des agissements des voisins qui avec une centaine de groupuscules sympathisants des séparatistes du Polisario se sont démenés en vain dans les coulisses du Parlement européen.

Le Conseil de l’Union européenne réuni, jeudi à Bruxelles, a adopté l’accord de pêche avec le Maroc signé le 24 juillet dernier à Rabat. Il avait été approuvé, la veille, par le Comité des représentants permanents de l’UE (COREPER) et a été adopté le lendemain par les ministres représentant l’ensemble des États membres de l’Union. Il devra être ensuite entériné par les Commissions compétentes du Parlement européen avant son adoption finale en plénière.

Cet accord, constitue une réponse claire aux manœuvres et tentatives de l’Algérie et des séparatistes qui visent à perturber le partenariat de l’Union Européenne avec le Maroc. Il répond également aux interrogations sur l’inclusion du Sahara marocain dans l’accord, dans la mesure où la zone de pêche s’étend du parallèle 35 jusqu’au parallèle 22, à savoir du Cap Spartel dans le nord du Maroc jusqu’au Cap Blanc dans le sud du Royaume.

M.J.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 24 nouveaux cas, 7556 au total

24 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc jusqu’à mardi à 10h00, portant à 7556 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé.