Absents au Parlement, très présents dans les hôtels

Pour améliorer les conditions de déplacement et de séjour des députés et lutter contre le fléau de l’absentéisme, le Parlement a signé des conventions avec des hôtels de Rabat pour des millions de dirhams.
Notre confrère Hespress jette un pavé dans la mare des élus de la Nation. Il révèle que des députés de deux Chambres (Représentants et Conseillers)  résidant avec leurs familles à Rabat, Témara ou Salé dans des habitations leur appartenant ou bien en location n’hésitent pas à profiter de l’aubaine de ces conventions.
Des sources parlementaires se sont étonnés du comportement de ces représentants du peuple qui se sont installés avec leurs familles à Rabat et tiennent à profiter, à l’œil, du gîte et du couvert de ces unités hôtelières.
L’institution parlementaire a consacré, rien que pour cette année, une enveloppe de près de deux milliards de centimes pour cette convention, alors que le Parlement était forcé au chômage pour environ quatre mois, soit la moyenne d’une session parlementaire.
Les sources de Hespress déplorent le fait  que ces conventions et autres mesures incitatives visant à pousser les députés à assister aux sessions parlementaires et aux travaux des commissions permanentes n’aient eu aucun effet sur l’absentéisme.
Bien au contraire, il est en net augmentation au détriment de la production législative, notamment celle touchant le quotidien des citoyens. Ainsi, la discussion du Projet de Loi de Finances (PLF) a connu un taux d’absentéisme très élevé.
Faisant parler les chiffres, on apprend que le Parlement a déboursé,  en 2016, pas moins d’un milliard cent quatre centimes en frais d’hébergement et de restauration, quarante quatre millions de centimes pour payer les cadeaux offerts par les députés aux délégations parlementaires étrangères  et cinquante millions de centimes pour la formation, les stages et les conférences.
N.B.
 
 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page