À cause du boycott, Karim Tazi démissionne du PSU

Les rumeurs qui faisaient état de la démission de Karim Tazi du Parti socialiste unifié (PSU) semblent se confirmer. Le Site info a appris que l’homme d’affaires a présenté sa démission du parti conduit par Nabila Mounib.

Selon notre source, le patron de Richbond a pris cette décision après avoir créé la polémique en signant la pétition demandant l’arrêt du boycott de Centrale Danone. Et d’ajouter que la secrétaire générale du parti avait vivement demandé à l’intéressé de retirer sa signature, en vain.

Par ailleurs, nous avons essayé de contacter Karim Tazi, mais le désormais ex-membre du PSU était injoignable.

Rappelons que dans une déclaration à Le Site Info, Nabila Mounib, secrétaire générale du PSU, avait démenti ces informations, indiquant n’avoir reçu aucune démission, et par conséquent, “tout ce qui circule sur les réseaux sociaux à ce propos est sans fondement”, avait-t-elle précisé.

Pour rappel, Karim Tazi fait partie des signataires de la pétition appelant les Marocains à mettre un terme au boycott de Centrale Danone. Une soixantaine d’hommes politiques, d’acteurs de la société civile et d’universitaires ont également signé la pétition.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

CGEM: nouveau coup dur pour Salaheddine Mezouar

Le vice-président général de la CGEM, Faïçal Mekouar a présenté sa démission.