8 septembre: Benkirane trouve toujours « illogiques » les résultats obtenus par le PJD

Bis repetita! Le patron du parti islamiste a de nouveau évoqué sa grande déception quant aux résultats obtenus par son parti lors des dernières échéances électorales, suite au triple scrutin législatif, régional et communal du mercredi 8 septembre 2021.

Défaite cuisante du Parti de la Justice et du Développement (PJD), s’il en est, qui est restée en travers de la gorge de Abdelilah Benkirane! Ainsi, dans son intervention devant les sympathisants du syndicat du parti, à l’occasion de la célébration de la Fête du travail, le 1er Mai, le patron de la Lampe a déclaré: « Le fait que le PJD n’ait obtenu que 13 sièges reste une chose étrange et illogique! ».

Benkirane s’est aussi amèrement interrogé: « Ces très nombreux microphones d’institutions médiatiques qui se trouvent devant moi ne sont-ils donc présents que pour 13 parlementaires? ». Et il a poursuivi qu’il est illogique d’évoquer ce nombre de sièges pour un parti dont les meetings traînent des foules considérables.

Le PJD a commis de nombreuses erreurs, a fini par avouer son ancien-nouveau secrétaire général, faisant référence au temps où il n’était plus chef de gouvernement, et des lois adoptées, comme par exemple celle de la légalisation du cannabis thérapeutique, ainsi que l’accord de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.

De même que Abdelilah Benkirane a réitéré ce qu’il a qualifié de « complots » ourdis à l’encontre de son parti, de la part de parties qu’il n’a pas citées, et qui avaient pour dessein d’affaiblir son parti et de mettre un frein à sa progression, comme il a évoqué son éviction en tant que chef de gouvernement à cause du « blocage » en 2016.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page