Virginité au Maroc: la vidéo qui choque la toile

Il y a quelques jours, une vidéo de trois jeunes Marocaines, dévoilant avec audace des détails sur l’hyménoplastie, a été massivement relayée sur les réseaux sociaux.

Interrogées par un jeune homme, elles révèlent la manière dont les Marocaines qui veulent se marier ont recours à l’hyménoplastie, intervention chirurgicale intime qui permet à la femme de retrouver un hymen intact.

Selon ces trois jeunes filles, cette intervention se pratique dans des cabinets médicaux qui ne sont pas très connus: «De nos jours, l’hymen se refait et les Marocaines le savent. C’est par les discussions entre filles qu’elles connaissent les adresses de ces cabinets.»

D’après leurs déclarations, la chirurgie réparatrice de l’hymen coûte entre 2500 et 3000 dirhams, selon la durée de l’intervention. Une des trois jeunes filles précise: «D’après les filles qui se sont faites opérer, le nouvel hymen peut durer de quelques jours à 3 semaines, selon ce que demande la patiente. Elle peut aussi retrouver un hymen « à vie » qui se fait à l’aide du laser, mais l’acte médical coûte plus cher ». Elle ajoute: « Des hymens fabriqués en Chine se vendent partout, surtout chez les vendeurs de maquillages, au prix de 120 dirhams l’unité ».

Lire aussi: Les dangers de la contraception au Maroc

Les trois Marocaines ont expliqué dans cette vidéo, ayant été filmé il y a quelques mois, que la majorité des femmes ont recours à cette intervention sans penser à ses conséquences et aux risques encourus.

Elles ont également donné leur point de vue sur la mentalité de l’homme marocain et l’importance accordée à la virginité dans la société marocaine: « Pourquoi un homme emmène sa future femme chez le médecin pour vérifier si elle est bel et bien vierge ? Cela ne prouve rien. La majorité des hommes sont influencés par leur mère et ils ont une mentalité archaïque ».

Notons enfin que cette vidéo, qui circule actuellement sur Facebook, ne date pas d’hier, et avait déjà fait un carnage lors de sa publication. Mais le sujet est plus que jamais d’actualité, en témoigne les nombreuses réaction sur le web. « Je suis intéressé! Vous avez une adresse? », nous a écrit une internaute en inbox! « C’est un tabou dans la société marocaine, il faudrait en parler…il faut que ça cesse », lance une autre Marocaine. Le débat est ouvert.

Lire aussi: Combien de Marocaines sont célibataires?

Lire aussi: Au Maroc, cinq divorces sont prononcés chaque heure 

Lire aussi: Le mariage, un fardeau pour les Marocaines? 

Z.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page