Victimes de harcèlement sexuel, elles racontent

Le harcèlement sexuel est un sujet tabou dans notre société. Il n’est donc pas évident de se confier à ce sujet, mais quelques artistes ont préféré sortir de leur silence et témoigner.
Victime de cette violence à maintes reprises, l’actrice marocaine Maissa Maghrebi a déclaré avoir subi un harcèlement sexuel de la part de plusieurs artistes et cinéastes lors des tournages des films. Depuis son divorce, elle se dit constamment confrontée à ce genre de situation.
Lors d’un entretien accordé à un hebdomadaire marocain, l’actrice Ilham Ouaziz a confié qu’elle avait été victime d’un chantage de la part d’un réalisateur marocain qui la harcelait en contrepartie d’un rôle dans une série. Suite à son refus, elle a été privée de travail.
L’actrice Loubna Abidar avait accusé l’acteur et réalisateur marocain Saïd Naciri de harcèlement sexuel durant le tournage du film Les Transporteurs. Il lui a été interdit d’assister à la promotion du film.
L’actrice égyptienne Fifi Abdou s’est aussi confiée à ce sujet. Elle a raconté avoir été victime de harcèlement sexuel au travail alors qu’elle devait incarner le rôle d’une danseuse. Elle a giflé le harceleur.
L’égyptienne Nelly Karim a raconté que lors de ses quatorze ans et alors qu’elle était à l’intérieur d’une voiture, un jeune homme avait essayé d’ouvrir la porte afin de la violer.
L’actrice égyptienne Menna Shalabi n’a pas pu empêcher un homme de l’embrasser en public sans sa permission. Elle a porté plainte contre lui.
M.D.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page