Saad Lamjarred: ses fans lancent une pétition

Les défenseurs de Saad Lamjarred ne cessent d’improviser. Leur dernière initiative: le lancement d’une pétition en ligne pour appeler l’avocat, Eric Dupond-Moretti, qui avait lâché le chanteur, à revenir sur sa décision.

“Saad Lamjarred, star de la pop marocaine, a besoin de l’aide de Maître Dupond-Moretti, pour sortir des griffes du traquenard dans lequel il est tombé. Au nom de tous les fans, nous vous demandons de signer cette pétition qui sera adressée à cet illustre avocat”, peut-on lire sur la pétition. Celle-ci a été signée par près de 900 personnes jusqu’à présent, alors que l’objectif fixé est d’atteindre 20.000 signataires.

Contacté par Le Site Info, le cabinet d’Eric Dupond-Moretti avait déclaré que l’affaire “Saad Lamjarred” ne sera plus abordée dans le futur et qu’il (Moretti) ne souhaite pas faire d’autres déclarations à ce sujet, sans donner plus de détails.

Selon une source proche du chanteur, qui s’était entretenue avec nos confrères d’Al Yaoum 24, l’avocat aurait décidé de ne plus assurer la défense de Lamjarred parce qu’il lui avait conseillé “de ne pas apparaitre dans les médias” et “de se faire le plus discret possible”. Et “Saad Lamjarred n’a pas tenu compte de ses conseils”. D’ailleurs, lorsque ce dernier avait accordé une interview et fait la Une du magazine Version Homme, l’avocat joint au téléphone par nos soins, s’était dit très surpris et “pas au courant”. Ce qui corrobore les premières rumeurs et met Saad Lamjarred dans une situation assez délicate avec un seul avocat.

Rappelons qu’en octobre 2016, lorsque Lamjarred avait été accusé de viol par Laura Prioul à Paris, le roi Mohammed VI avait conseillé à la famille du chanteur que Me Eric Dupont Moretti puisse assurer la défense de l’accusé.

Pour rappel, l’interprète de “Casablanca” a été placé en détention provisoire, mardi 18 septembre, sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Le chanteur marocain, mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire, a été présenté, le même jour, devant le juge des libertés et de la détention à Draguignan. Le Parquet avait fait appel de la décision de sa remise en liberté sous contrôle judiciaire, souhaitant que l’artiste soit en détention provisoire, au moins pendant le début de l’instruction.

Lamjarred a été interpellé à la fin du mois d’août à Saint-Tropez (Côte d’Azur), après la plainte d’une jeune femme de 29 ans pour “faits caractérisés de viol” et inculpé le 28 août, Lamjarred avait été placé, sur décision du juge des libertés et de la détention, sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire et paiement d’une caution de 150.000 euros.

Par ailleurs, le chanteur marocain est toujours poursuivi par la justice française suite aux accusations de Laura Prioul qui datent de 2016. D’autres affaires ont d’ailleurs entaché sa carrière durant ces dernières années.

R.T.

Suggestions d’articles

En vidéo: Les coulisses du dernier clip de Saad Lamjarred (VIDEO)

Le chanteur Saad Lamjarred vient de dévoiler les coulisses du tournage de son dernier clip “Baddek Eih”.