Raï: Mouss Maher chante l’émigration clandestine (VIDEO)

Le nouveau clip du chanteur de raï,  Mouss Maher, parviendra-t-il a faire oublier « le peu de succès », selon ses propres aveux, de ses chansons « Tbaddal aliya » (Il a changé à mon égard) et « Bghit nansaha » (Je veux l »oublier)? C’est qu’il escompte et c’est ce que ses fans souhaitent.

Intitulé « Al harba »(La fuite), le nouveau clip raconte l’émigration clandestine vers l’autre rive de Mare Nostrum, ses vicissitudes et ses drames pour tous ceux qui croient encore que l’herbe est plus verte ailleurs et que l’Europe est un Eldorado. Mouss Maher a révélé à plusieurs médias que sa propre expérience de migrant, dans les années 90, est omniprésente dans  sa chanson dont Fethi Machyakha a écrit les paroles et composé la musique.

A propos des textes de ses chansons, et selon le quotidien arabophone Assabah, le chanteur tient à ce que les paroles soient belles et élégantes, sans aucun risque d’écorcher les oreilles de quiconque, adulte ou enfant. Et le raïman de lancer une pique à certains de ses confrères qui, d’après lui, ne font pas le bon choix et dont les chansons contiennent des mots vulgaires et autres insanités, pour la seule raison d’essayer de faire le buzz.

A signaler que la mer et les barques sont présents dans le clip afin d’évoquer la dure réalité des migrants clandestins dans leur quête désespérée de vivre des lendemains meilleurs au cas ils parviendraient, sains et saufs, en Europe.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page