Mauvaise nouvelle dans l’affaire de Saad Lamjarred

Un article paru sur un blog de Mediapart annonce que la durée de la détention préventive de Saad Lamjarred pourrait durer jusqu’à quatre ans.

En effet, explique l’auteur de l’article, les juges français ne tranchent généralement dans les affaires liées aux agressions sexuelles et aux viols qu’au bout d’un an ou d’un an et demi. Théoriquement, la détention préventive peut s’étendre tout au long de quatre années, puisque la détention préliminaire dure un an et pourrait être renouvelée six fois pour des durées supplémentaires maximales de six mois.

L’article s’interroge d’ailleurs sur les raisons de la poursuite de la détention de Saad Lamjarred à la maison d’arrêt de Fleury-Merogis, en région parisienne, sans qu’il ait pu obtenir la liberté provisoire sous contrôle judiciaire.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page