Loubna Abidar: « ça n’a pas été facile pour ma fille »

Depuis son rôle dans le film Much Loved, Loubna Abidar n’a cessé de susciter la polémique au Maroc. Dernièrement, elle a décidé de publier un livre co-écrit avec Marion Van Renterghem, La Dangereuse. Dans une interview pour Gazelle Mag, elle a décidé de revenir sur son histoire.

Dans cette entrevue, l’actrice contestée revient sur sa vie personnelle. Elle révèle comment sa fille a vécu ce qu’il lui est arrivé l’année dernière: «Ça a été difficile pour elle. Une de mes voisines m’a vraiment blessée en interdisant à sa fille de jouer avec la mienne». Avant d’ajouter qu’elle explique tout à sa fille et que son métier n’a pas à lui faire honte. De plus, Loubna Abidar se dit très ouverte sur le monde. Elle va au théâtre, « parle sept langues » et voyage beaucoup.

Elle est mariée avec un Brésilien depuis bientôt onze ans, mais elle ne l’a pas revu depuis trois ans. Elle souligne que certes ils ne sont pas d’accord sur tout, mais que c’est un père exemplaire pour sa fille. Son mari a peur pour la vie de sa fille et de sa femme et préfère rester loin de toute cette polémique.

Loubna Abidar évoque également les Marocaines qui disent lui en vouloir. A ses yeux, «elles n’ont jamais voyagé et ne connaissent pas d’autres cultures… Pour moi, elles sont victimes : j’ai de la peine pour elles.»

Elle ajoute que les Marocains essaient de se cacher la réalité: « Tous les Marocains trouvent que leur pays est merveilleux, mais il ne faut pas se mentir, beaucoup de femmes vivent des choses pires que celles que j’ai vécues ».

Interrogée sur ces projets, l’actrice révèle qu’elle va tourner un film en Belgique et ensuite deux films français. Son rêve serait de pouvoir monter sur scène pour un one-woman-show sur des sujets qui touchent la vie quotidienne marocaine.

K.E.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page