Ghani et Sanaa Kadmiri réagissent au drame de Bouknadel (VIDEO)

L’accident ferroviaire de Bouknadel continue d’alimenter le débat. Le chanteur Ghani et l’animatrice Sanaa Kadmiri ont exprimé leur solidarité avec les victimes de ce drame, qui a fait 7 morts et 125 blessés parmi les passagers, au micro de Le Site Info.

“J’ai été très affecté par ce drame. Les responsables doivent assumer leurs responsabilités. Il faut aussi lier la responsabilité à la reddition des comptes et punir ceux qui sont impliqués dans cet accident”, a déclaré Ghani.

L’interprète de “Jabni Mjiba” a, au passage, déploré le manque de communication entre l’administration marocaine et les citoyens. Une situation qui serait, selon lui, à l’origine de telles catastrophes.

Pour sa part, Sanaa Kadmiri a affirmé que tous les Marocains ont été affectés par l’accident de Bouknadel. Elle a également émis le souhait de voir la situation changer à l’avenir pour éviter que de tels drames ne se reproduisent.

Rappelons que le procureur du roi près le tribunal de première instance a dévoilé, mardi 23 octobre, les résultats de l’enquête lancée après le déraillement du train entre Kénitra et Bouknadel.

“L’excès de vitesse du train reliant Rabat et Kénitra qui a atteint 158 km/h à l’endroit de l’accident au lieu de 60 km/h fixée comme vitesse maximale est la cause du déraillement du train au niveau de Bouknadel et sa collision avec le pont”, avait indiqué le procureur.

Et de préciser que le conducteur a ainsi été déféré devant le Tribunal de première instance de Salé et sera poursuivi en détention pour homicide et blessures involontaires.

S.L.

Suggestions d’articles

Drame de Bouknadel: ce qui s’est passé pendant le procès

Le parquet avait inculpé le conducteur du train des chefs d’accusations d’homicide et de blessures involontaires, des délits dont les peines sont prévues par les articles 432 et 433 du Code pénal.