Fin de carrière, dépression: Sherine revient sur sa descente

©DR

La célèbre chanteuse égyptienne Sherine a fait son mea culpa lors d’une conférence de presse à Mawazine.

Elle a été confrontée aux nombreuses questions sur les raisons qui l’ont poussée à envisager une fin de carrière prématurée, alors qu’elle est au sommet de sa gloire à 37 ans.

« C’est dû au stress et à l’état de dépression dans lequel je me trouvais à l’époque. Je venais de sortir du tournage éprouvant d’un feuilleton (Tariki) et j’ai été influencée par le personnage que je campais, Dalila, celle-ci ayant vécu des moments difficiles », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que son état psychologique s’était aggravé après sa participation en tant que membre du jury à la version arabe du concours télévisé « The Voice 3 », à l’issue de laquelle elle avait essuyé des critiques acerbes.

« Mais maintenant je me suis remise, j’ai compris l’ampleur de mon erreur et je ne la referai plus jamais », a-t-elle dit, en tenant à remercier tous ceux qui l’ont soutenu et convaincu à revenir sur cette décision, y compris parmi ses proches, ses fans et ses amis du milieu artistique dont la diva marocaine Samira Said qu’elle considère comme son « idole ».

Elle a indiqué à cet égard que son projet de duo avec Samira Said est maintenu, tout en exprimant sa fierté de chanter avec elle.

Rappelons que la diva égyptienne Sherine est considérée comme l’une des plus belles voix du monde arabe.

(avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Échanges extérieurs: ce qu’il faut retenir du dernier bulletin de l’Office des changes

Les principaux points du bulletin de l'Office des changes sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin juin 2020.