Baiser polémique à Cannes: Loubna Abidar s’en mêle

Le baiser échangé entre Nisrine Erradi et Lubna Azabal, sur le tapis rouge du Festival de Cannes, continue de faire polémique. Un grand nombre d’internautes ont exprimé leur mécontentement suite à ce geste et n’ont pas manqué de critiquer les deux actrices marocaines.

Cette fois, c’est au tour de Loubna Abidar de livrer sa réaction et d’en rajouter une couche. L’interprète polémique, du non moins polémique film de Nabil Ayouch, “Much loved”(Zine li fik), a écrit sur sa page Facebook: “Je veux juste vous donner quelques éclaircissements sur ce baiser. Lubna Azabal est une actrice belge d’origine marocaine. Elle avait fait l’un de ses premiers films avec Nabil Ayouch mais il a été interdit. Azabal avait donc décidé de prendre ses distances et couper toutes ses relations avec le Maroc. Actuellement, elle vient de refaire surface dans le film réalisé par la femme de Ayouch. Elles voulaient faire le buzz et la propagande de ce projet et ils ont réussi à vous manipuler pour leur faire une publicité gratuite”.

Lubna Azabal avait avoué être responsable de cette «bévue» et regretté que ce baiser ait provoqué l’ire et l’indignation de certains Marocains. L’interprète du rôle de “Abla” dans le film intitulé “Adam” de  Maryam Touzani, ayant reçu une “standing ovation” à Cannes, a tenu à présenter ses excuses “au peuple marocain”. Elle a aussi expliqué que c’était elle l’auteure de ce baiser polémique donné à Nisrine Erradi, sa partenaire dans “Adam”, qu’elle considère comme sa sœur.

Pour ce qui est de Abidar, elle participe au festival de Cannes par le biais du film “A genoux les gars”, réalisé par Antoine Desrosières et présenté dans la catégorie «Un certain regard». Loubna Abidar incarne le rôle de la mère de deux adolescentes musulmanes qui découvrent la sensualité et la possibilité d’une sexualité hors mariage.

N.K

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Loubna Abidar annonce une mauvaise nouvelle

Notons que l’actrice controversée s’est fait passer la bague au doigt, lors d’une cérémonie de mariage grandiose qui a eu lieu dans la nuit du jeudi au vendredi 26 juillet dernier.