Altercation entre Roukh et une infirmière: ce qui s’est réellement passé

Driss Roukh vient de vivre un moment de sa carrière pour le moins gênant. L’acteur converti en réalisateur a confié à Le Site info qu’il a été viré de l’hôpital Moulay Youssef, à Casablanca, pendant qu’il tournait une scène de sa nouvelle série qui sera diffusée sur Al Aoula pendant Ramadan. Pourtant, le directeur de l’établissement lui avait accordé l’autorisation de tourner.

Roukh, qui a préféré ne pas divulguer l’identité de celui qui l’a chassé, a ajouté que ce dernier a même agressé physiquement un caméraman.

«J’ai eu un autre malentendu avec une infirmière qui voulait également nous interdire de filmer. J’ai été compréhensif et j’ai décidé de stopper le tournage. A ce moment-là, la personne qui voulait me virer m’a accusé d’avoir maltraité l’infirmière. Ce qui est totalement faux», a-t-il affirmé.

Il a ajouté que le staff technique a été, en revanche, bien accueilli par le directeur de l’hôpital et les infirmiers qui n’ont pas hésité à prendre des photos avec l’ensemble des acteurs de la série.

Driss Roukh fait aujourd’hui partie des réalisateurs les plus adulés au Maroc. Il a réussi à percer et à prouver son talent grâce aux différents films et séries sur lesquels il a travaillé. Driss entamera bientôt d’ailleurs le tournage de «La première page», un film télévisé qui sera diffusé sur Al Aoula et qui parlera de journalisme, de la presse électronique en particulier.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: 1241 nouveaux cas, 28 autres décès

Le Maroc enregistre désormais 37935 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 584 décès et 26687 guérisons.