Quand la RAM manque de tact avec une Marocaine atteinte du cancer

Sur Facebook, un internaute a raconté l’histoire d’une marocaine des Etats-Unis atteinte d’un cancer avec qui la Royal Air Maroc n’a pas été très courtoise. Son message en anglais a largement été partagé par les internautes. Nous vous proposons une traduction. 

« Aujourd’hui est un triste jour pour notre communauté aux Etats-Unis. Une Marocaine de Virginie, Samira, nous a quittés pour aller au Maroc, parce que les médecins lui ont annoncé qu’il n’y avait plus rien à faire pour elle.

Je l’ai rencontrée à l’aéroport JFK de New-York où elle a passé 8 heures et demie afin de prendre son vol Royal Air Maroc vers son pays natal qu’elle n’a pas revu depuis 2011. Elle ne demandait que de rentrer chez elle afin de revoir sa vieille mère, ses frères et sœurs, avant de quitter ce monde.

Samira a passé sa vie aux États-Unis en travaillant pour aider sa famille. Elle a même refusé d’arrêter de travailler quand elle a découvert son cancer, en raison de la nécessité de son revenu pour sa famille. Mais sa maladie n’a eu de cesse d’empirer.

Un billet d’avion en classe Affaires lui a été offert par l’office social de l’hôpital, ému face à son rêve de retour à la maison afin d’être entourée de sa famille lors de son dernier souffle.

La RAM a refusé d’accorder à son accompagnatrice une place à ses côtés. Malgré mes explications sur la nécessité pendant le vol d’aider Samira dans un état de grande faiblesse, le gestionnaire de cette compagnie aérienne m’a dit qu’il ne pouvait accéder à cette demande. La RAM est-elle incapable d’une réaction humaine dans une telle situation ? Peut-elle, pour quelques dollars de moins à gagner, ignorer à ce point la douleur d’une passagère en train de mourir ? »

Curieusement, le post Facebook de cet américain a été supprimé.

Les frères Mmaee provoquent la colère des Marocains






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page