L’heure est grave !

Par Mustapha Belghiti

Cinq ans de pouvoir PJDiste ont suffi pour transformer la société marocaine ! Et malheureusement, pas en mieux !

Un nouveau langage a fait son entrée dans le paysage politique. On ne parle plus d’adversaires ou de concurrents. On parle d’ennemis !

On désigne ses adversaires de tous les noms. Des insultes comme les rixes dans les bains maures fusent sous la coupole du Parlement.

Rarement on a vu un débat ou un échange serein entre le chef de gouvernement et l’opposition ! Et rarement, le chef de gouvernement a répondu calmement aux nombreuses interpellations de l’opposition.

Son éloquence populiste a toujours été son arme fatale ! Au lieu de répondre directement, il tourne d’abord en dérision son questeur, sûr qu’il est des applaudissements des siens ! 

Par ailleurs, des menaces, à peine déguisées commencent à fleurir. Et sa dernière citation d’Ibn Taymiya à Agadir ou son engagement à mourir en martyr si nécessaire font de la prochaine campagne électorale un enjeu de tous les risques !

Autre évolution dans le langage politique ! Jamais aucun des premiers ministres passés n’a osé parler de sa relation avec l’institution royale avec autant de sans gêne que l’actuel chef de gouvernement ! Cherche-t-il par là à banaliser cette institution ?

A la veille de l’ouverture de la campagne électorale, le climat ne cesse de se détériorer.

Et ce ne sont pas les dernières déclarations de Ramid qui jette à l’avance la suspicion sur les élections à venir, ni cette manifestation de Casablanca organisée par de piètres amateurs qui vont contribuer à apaiser les esprits !

Il ne reste qu’à espérer un sursaut des forces vives de cette nation pour arrêter ces dérives ! 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page