LA BLONDE

Par Karine Dachy, journaliste indépendante 

Avec l’appellation discriminatoire de « mode pudique » (sous entendu celles qui ne s’habillent pas comme ça sont impudiques donc des traînées…), les stylistes vont provoquer une radicalisation du vêtement féminin et les hommes devront de plus en plus choisir entre « voile » et « mini-jupe ».

Pudique, impudique… pour eux tout est donc une « histoire de sexe ».

Dans ce langage des stylistes, il n’y a plus de place pour les filles classiques ou celles qui portent des habits traditionnels de leur pays comme la djellaba. Des « tenues traditionnelles » qui n’ont jamais été portées autrefois avec un voile serré autour du visage et du cou, selon le modèle des frères musulmans.

Les stylistes viennent ainsi de jeter à la poubelle des siècles de couture et de culture et traiter les femmes de traînées par la même occasion.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page