Voici la date de Aïd el-Fitr 2019 aux Etats-Unis

Le 1er jour de l’Aïd el-Fitr aura lieu mardi pour les Musulmans des Etats-Unis, ont annoncé plusieurs associations et instances représentatives des Musulmans d’Amérique.

“La nouvelle lune astronomique aura lieu le lundi 3 juin 2019 à 22h03, temps universel (…) Le premier jour de Shawwal 1440 est donc le mardi 4 juin 2019”, a indiqué le Fiqh Council of North America (FCNA) affilié à l’Islamic Society of North America (ISNA), l’une des principales organisations représentatives des Musulmans en Amérique.

Le FCNA, comme d’autres organisations, adopte la méthodologie du calcul astronomique pour déterminer le début des mois lunaires. D’autres communautés se contentent de suivre leur pays d’origine ou l’Arabie Saoudite.

Sur une population d’environ 328 millions, les Etats-Unis comptent environ sept millions de Musulmans, la plupart vivant dans les Etats du Nord-Est et du Midwest. Les Arabes, les Pakistanais et d’autres nationalités d’Asie du Sud forment la plus grande partie de la population musulmane d’origine étrangère du pays, alors qu’un peu plus du tiers des musulmans d’Amérique (35 pc) sont nés sur le territoire US.

Le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo a exprimé ses vœux à tous les Musulmans pour un bienheureux Aïd al-Fitr.

“Cette fête marque la fin du Ramadan et constitue un moment de fête pour les communautés musulmanes du monde entier. C’est le point culminant d’un mois de jeûne, de partage de repas avec la famille et les amis, de dons à des œuvres caritatives et de développement personnel”, souligne le chef de la diplomatie américaine.

“Alors que vous assistez aux prières de l’Aïd, que vous partagez des cadeaux et que vous échangez des visites à domicile en cette joyeuse occasion, nous vous adressons nos meilleurs vœux. Eid Mubarak”, a-t-il ajouté dans une déclaration rendue publique par le Département d’Etat.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.