Voici comment la France veut mettre en place le déconfinement

Le gouvernement français a fixé, dimanche, les principes de la levée progressive du confinement annoncée pour le 11 mai prochain.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, pour faire le point sur la crise sanitaire du coronavirus, le chef du gouvernement français a souligné, de prime abord, que le 11 mai ne serait qu’une première étape du déconfinement, évoquant une crise sanitaire qui n’était pas terminée malgré une amélioration de la situation.

«Nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire », même si « nous marquons des points contre l’épidémie ». Mais « nous serons au rendez-vous » du déconfinement à partir du 11 mai, a affirmé Edouard Philippe.

Tout en soulignant que « les Français ont respecté les consignes » du confinement faisant en sorte qu’il a pu fonctionner, il a fait observer que les Français ne retrouveront « pas tout de suite et probablement pas avant longtemps » leur « vie d’avant » la crise.

Il faudra avoir « toujours à l’idée que notre vie à partir du 11 mai ce ne sera pas exactement la vie d’avant le confinement. Pas tout de suite et probablement pas avant longtemps », a indiqué le Premier ministre, ajoutant que les Français devront « apprendre progressivement à organiser notre vie collective avec ce virus ».

Selon le Premier ministre français, pour assurer la levée progressive du confinement, il faudra respecter des « principes » avec des « conditions essentielles »: « rétablir la capacité d’accueil des hôpitaux » et « faire en sorte de limiter au maximum la circulation du virus ». « Les deux ensemble nous permettent d’envisager le chemin du déconfinement », a-t-il expliqué. Il a également insisté sur le respect des gestes barrières.

En l’absence d’un vaccin ou d’un traitement efficace connu, il faudra donc miser sur la « prévention » avec « les gestes barrières », les « tests rapides » et « l’isolement des porteurs du virus », a-t-il indiqué.

Concernant la réouverture des écoles à partir du 11 mai, le chef de gouvernement a indiqué que « les écoles n’ouvriront pas partout le 11 mai ». Aucune « décision » n’a pour l’heure été prise, mais une réouverture « par territoire » ou « par moitié de classe » est à l’étude, a-t-il dit.

Il a également indiqué que le télétravail devra être maintenu après le 11 mai « dans toute la mesure du possible », et que le port du masque sera « probablement » obligatoire dans les transports publics à partir de cette date là.

Le Premier ministre a aussi ouvert la voie à un « élargissement de la politique d’attribution des masques dans les prochaines semaines » auprès de la population française. « Nous allons dès cette semaine déstocker cinq millions de masques supplémentaires » pour les personnels soignants, a renchéri Olivier Véran. En revanche, la situation est plus tendue sur « les surblouses, les charlottes, les tabliers, les gants ».

Le ministre de la Santé Olivier Véran a en outre annoncé la mise en place d' »un droit de visite » des familles en direction des personnes âgées en Ehpad, grâce à « des recommandations nouvelles ».

Le Chef du gouvernement a également rappelé que la crise économique serait « brutale » et « ne fait que commencer ». « La production s’est presque arrêtée, la consommation aussi », a-t-il relevé, estimant que « jamais dans l’histoire du monde un tel arrêt aussi massif, aussi général, n’a été vécu ».

Selon lui, la réouverture des commerces se fera de manière « différenciée », pas tout de suite pour la restauration, et la distanciation sociale y sera nécessaire.

Il a estimé également qu’il n’ « était pas raisonnables d’imaginer voyager loin à l’étranger très vite ». Car, il n’était « pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement ».

Le Premier ministre français s’est dit confiant en la réussite du déconfinement. « Nous serons au rendez-vous » du déconfinement, a-t-il promis, ajoutant qu’’il présenterait « dans les jours qui viennent » le plan détaillé de déconfinement qui est « en train d’être travaillé » par le gouvernement.

AJ

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page