Voici comment ce pays a vaincu le Covid-19

La Nouvelle-Zélande a pour la deuxième fois annoncé avoir vaincu le Covid-19 sur son territoire, à la faveur d’une stratégie d’éradication adoptée de façon précoce.

La Première ministre, Jacinda Ardern, a annoncé qu’aucune nouvelle contamination n’a été enregistrée depuis 12 jours, ce qui permettra de lever toutes les restrictions en vigueur depuis le 11 août dernier. Seul cas enregistré le 3 octobre : un voyageur en provenance d’Angleterre et ayant transité par Hong Kong, qui a été placé en quarantaine.

Avant l’apparition du virus sur le territoire, le pays a choisi d’instaurer des contrôles aux frontières et de mettre en place très tôt le plan “pandémie grippe” déjà existant, qui consiste à augmenter les capacités des services hospitaliers mais aussi à mobiliser du personnel, rapporte The New Zealand Medical Journal. A partir de la mi-mars, des cas de contamination ont été détectés, et pas seulement parmi les nouveaux arrivants mais aussi au sein de la communauté.

Avec une dizaine de cas, le pays a pris le dossier à bras le corps pour éviter la propagation du virus. Trois axes ont ainsi été identifiés : contrôle des frontières, confinement total, port du masque et contrôle des cas, grâce à un système de repérage et de traçage, l’application stricte d’une quarantaine et d’un isolement pour les personnes contaminées et leurs proches.

Le journal explique que cette réaction “rapide” des autorités de l’île, “fondée sur la science”, ainsi que la confiance de la population en sa Première ministre, ont permis le succès de la stratégie d’éradication.

Durant les cinq semaines de confinement, le nombre de nouveaux cas a très vite chuté. Puis le pays a rouvert certains commerces non essentiels et autorisé le retour de la vente de nourriture à emporter, tout en maintenant le télétravail et de la fermeture des établissements scolaires.

Le 8 juin, avec deux semaines d’avance, le pays a allégé les restrictions, aucun nouveau cas n’ayant été enregistré depuis plus de deux semaines et le pays ne comptant plus de cas actifs. Les seules restrictions qui étaient encore en vigueur concernaient la fermeture des frontières et la mise en quatorzaine des voyageurs de retour en Nouvelle-Zélande.

Une deuxième vague est cependant venue assombrir ce joli tableau avec le dépistage de quatre cas de Covid-19 en août au sein de la communauté. Aussitôt, la première ministre annonçait que Auckland et sa région (où les quatre cas avaient été identifiés) repassaient en reconfinement total. La stratégie a prouvé son efficacité puisque depuis 12 jours, plus aucun cas n’a été déclaré.

S.Z.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page