Visas: Marine Le Pen dit non aux Algériens

Marine Le Pen vient de faire une sortie qui risque d’offenser les Algériens. Dans une déclaration à BFMTV-RMC, la présidente du Rassemblement national a appelé le gouvernement à suspendre l’octroi de visas aux Algériens, assoiffés de démocratie, selon elle.

«Il faut le faire. C’est une mesure raisonnable que de suspendre ces octrois de visas pour les Algériens. Une déstabilisation de l’Algérie pourrait entraîner demain un flux migratoire très considérable. Car il existe des accords entre l’Algérie et la France permettant des venues qui sont extrêmement allégées pour les Algériens. Par le passé, l’Algérie a vécu des moments très difficiles de guerre civile, et tout cela peut entraîner des mouvements de population que nous ne serions pas en capacité de gérer», a estimé Marine Le Pen.

Elle a également affirmé qu’il n’y a plus véritablement de démocratie en Algérie. «Il n’y en a pas véritablement non plus en France», a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, Marine Le Pen a appelé le président algérien Abdelaziz Bouteflika à dévoiler son plan et son calendrier électoral après avoir annoncé qu’il ne briguera pas un cinquième mandat.

Rappelons que le nombre de visas accordés aux Algériens a connu une baisse considérable par rapport à 2017. En 2018, quelque 297.104 visas ont été octroyés contre 413.976 en 2017.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Visas: la preuve que les Marocains se ruent vers l’Espagne

L'Espagne demeure une destination privilégiée pour les Marocains.