Variants du covid: la France s’inquiète

Les derniers indicateurs de la situation sanitaire en France n’ont rien de rassurant, l’évolution préoccupante de la circulation du virus ne cesse de s’accélérer, boostée par la détection de plusieurs cas des variants britannique et sud-africain du Covid-19.

Face à cette situation sanitaire « fragile », les autorités ont exprimé à maintes reprises leurs inquiétudes, étant donné que le pays demeure très loin des objectifs fixés par le président Emmanuel Macron pour envisager un allègement des restrictions visant à endiguer la pandémie.

En fait, l’Exécutif souhaitait ramener le nombre des cas quotidiens à 5.000, au moment où le ministère de la Santé en recense plus de 20.000 depuis quelques semaines, avec une pression qui va crescendo sur les hôpitaux de par le pays.

Devant un tableau qui ne cesse de s’assombrir, le gouvernement, qui fin décembre écartait toute éventualité de mettre à nouveau le pays sous cloche en raison du coût faramineux de la mesure pour la trésorerie de l’Etat et pour l’économie, a fini par envisager sérieusement cette hypothèse dans des scénarios à l’étude.

C’est d’ailleurs ce que le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé devant les sénateurs lors de la présentation du projet de loi sur la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, en soulignant que le recours à un troisième confinement deviendrait une « nécessité absolue » en cas d’une augmentation « sensible » des contaminations au variant anglais du coronavirus.

« Si la part du variant VOC 2020 devrait augmenter de façon sensible et que nous devrions suivre une trajectoire à l’anglaise, le confinement deviendrait probablement une nécessité absolue », a-t-il assuré, une semaine après que le gouvernement a décidé l’élargissement à tout le territoire métropolitain du couvre-feu à partir de 18 heures et le renforcement de la vigilance et des contrôles sanitaires aux frontières afin d’empêcher l’accès dans le pays des nouveaux variants du virus, plus contagieux.

Selon le ministre, le pays est engagé dans une « course contre la montre », avertissant que le recours à un troisième confinement n’est qu’une question de « semaines » voire « de jours ».

« Tous les laboratoires sont mobilisés pour nous permettre d’avoir des indicateurs de suivi du variant anglais », a expliqué Véran, qui a souligné qu’en dépit des importants moyens humains et techniques mobilisés pour traquer ces variants, les perspectives demeurent “inquiétantes”.

Selon lui, c’est justement le développement et la propagation du variant d’origine anglaise sur le territoire national qui peuvent être l’élément « déterminant » dans les stratégies de lutte contre l’épidémie que les autorités pourraient déployer dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Outre le renforcement des mesures sanitaires, le pays de Pasteur place de grands espoirs dans la campagne de vaccination qui a démarré timidement le 26 décembre dernier avant de prendre de la vitesse au fil des jours.

Toutefois, l’apparition des deux variants du Covid-19 en Afrique du Sud et au Royaume-Uni a commencé à semer des doutes sur l’efficacité des vaccins, alors que les retards des livraisons des vaccins annoncés par les laboratoires Pfizer/ BioNTech, n’ont fait qu’accroître les inquiétudes au risque de compromettre le déploiement de cette campagne, sous les feux des critiques depuis son lancement.

Tenant compte de ces éléments, le Conseil scientifique, instance mise en place pour éclairer le gouvernement dans sa gestion de la crise sanitaire, a estimé dans son dernier avis remis au gouvernement la semaine dernière que seules des mesures strictes pourront limiter l’ampleur d’une troisième vague qui se profile déjà.

En plus de la généralisation du couvre-feu à 18 heures, le Conseil scientifique propose au confinement plusieurs mesures, dont le confinement des régions connaissant une importante circulation du virus, la limitation des déplacements interrégionaux et l’élargissement du recours au télétravail ainsi qu’un auto-confinement pour les personnes les plus âgées où de santé fragile.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page