Vaccin anti-Covid-19: l’UE conclut un accord pour l’achat de 300 millions de doses

La Commission européenne a annoncé ce vendredi avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique anglo-suédois « AstraZeneca » pour l’achat initial de 300 millions de doses d’un vaccin potentiel contre le coronavirus au nom des 27 Etats membres de l’UE.

Selon un communiqué de l’exécutif européen, ce premier achat pourrait être suivi d’un deuxième achat portant sur l’acquisition de 100 millions de doses supplémentaires.

En vertu de l’accord conclu avec AstraZeneca, l’UE « pourrait faire un don du vaccin aux pays à revenu faible et intermédiaire ou le rediriger vers d’autres pays européens ».

La Commission européenne, qui avait conclu des discussions exploratoires avec Sanofi et Johnson & Johnson pour l’achat de centaines de millions de doses d’un potentiel vaccin contre le coronavirus, affirme, par ailleurs, qu’elle continue de discuter d’accords similaires avec d’autres fabricants de vaccins.

« Les négociations intenses de la Commission européenne continuent de donner des résultats. L’accord d’aujourd’hui est la première pierre angulaire de la mise en œuvre de la stratégie vaccinale de la Commission. Cette stratégie nous permettra de fournir de futurs vaccins aux Européens, ainsi qu’à nos partenaires ailleurs dans le monde », s’est félicitée Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, citée dans le communiqué.

De son côté, Stella Kyriakides, commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, a insisté que l’UE continuera à travailler sans relâche pour intégrer davantage de candidats dans « un vaste portefeuille européen de vaccins ».

« Un vaccin sûr et efficace reste la stratégie la plus sûre pour protéger nos citoyens et le reste du monde du coronavirus », a-t-elle affirmé.

Selon la Commission européenne, le candidat vaccin d’AstraZeneca fait déjà l’objet d’essais cliniques de phase II / III à grande échelle après des résultats « prometteurs » de phase I / II concernant la sécurité et l’immunogénicité.

La Commission européenne avait annoncé jeudi avoir conclu des discussions exploratoires avec la société pharmaceutique américaine « Johnson & Johnson » pour l’achat initial de 200 millions de doses d’un vaccin potentiel anti-Covid, avec une option d’achat de 200 millions de doses supplémentaires.

Elle avait également conclu fin juillet des discussions exploratoires avec « Sanofi » en vue de l’achat de 300 millions de doses du vaccin mis au point par l’entreprises pharmaceutique française.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: lancement d’une vaste opération de dépistage à Salé

Après la fermeture des établissements scolaires à Salé et le passage à l’enseignement à distance, une vaste opération de dépistage menée dans la ville a révélé plusieurs cas-contact positifs.