Une centrale solaire spatiale: l’incroyable projet de la Chine

La Chine compte construire une centrale solaire spatiale d’une capacité de 200 tonnes de mégawatt d’ici 2035, qui permettrait de capter l’énergie solaire qui ne parvient pas jusqu’à la terre, a annoncé l’Académie chinoise de technologie spatiale (ACTS).

La centrale solaire spatiale permettrait de capter l’énergie solaire qui ne parvient jamais jusqu’à la planète, a indiqué Wang Li, un chercheur de l’ACTS qui travaille sur le programme lors du sixième Forum d’ingénierie Chine-Russie qui s’est tenu récemment à Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est).

Par rapport à l’énergie fossile traditionnelle, de plus en plus épuisée et responsable de graves problèmes environnementaux, l’énergie solaire spatiale est plus efficace et durable et fournirait une solution d’approvisionnement énergétique fiable pour les satellites et les zones touchées par une catastrophe ou les zones isolées sur la Terre, a-t-il encore dit.

La Chine a inscrit l’énergie solaire spatiale comme programme de recherche clé en 2008, proposant diverses solutions de captage de la lumière du soleil et faisant un certain nombre de percées majeures dans la transmission d’énergie sans fil.

Le concept de captage de l’énergie solaire dans l’espace a été popularisé en 1941 par l’auteur de science-fiction Isaac Asimov. En 1968, Peter Glaser, un ingénieur aérospatial américain, a rédigé une proposition officielle pour un système solaire dans l’espace.

MAP

Articles similaires

Suggestions d’articles