Un autre pays d’Europe suspend le vaccin AstraZeneca

La Suède a rejoint, mardi, le concert des pays européens qui ont suspendu le vaccin d’AstraZeneca, évoquant une « mesure de précaution » en attendant les résultats d’enquêtes sur des effets secondaires.

« Les connaissances sur le vaccin sont bonnes, mais il est toujours important de suspendre les vaccinations jusqu’à ce que l’EMA ait vérifié si ces événements pourraient être liés à la vaccination », a déclaré l’épidémiologiste d’État Anders Tegnell, cité dans un communiqué.

Il a, néanmoins, noté que la suspension du vaccin d’AstraZeneca n’était pas principalement liée à des incidents de coagulation sanguine, qui, comme l’a dit l’Agence européenne des médicaments (EMA), ne semblent pas être plus fréquents chez les personnes vaccinées que dans la population générale, mais plutôt au faible nombre de plaquettes dans le sang.

« C’est rare mais grave, et peut arriver pour de très nombreuses raisons différentes, mais il y a eu un certain nombre de cas où il y a eu un lien, en termes de timing, avec les vaccinations AstraZeneca », a expliqué Tegnell à l’agence de presse suédoise TT.

« Nous parlons de 10 à 20 cas en Europe sur plusieurs millions de vaccinations », a-t-il fait observer.

La décision intervient après que plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la France et l’Italie, aient arrêté l’utilisation du vaccin après un petit nombre d’incidents de coagulation sanguine.

L’EMA a affirmé lundi qu’elle enquêtait sur les données, mais qu’elle estimait jusqu’à présent que les avantages du vaccin l’emportaient sur le risque d’effets secondaires.

L’Agence européenne et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont recommandé aux pays de continuer à utiliser le vaccin pendant que l’enquête est toujours en cours.

Au 10 mars, 30 cas d’événements thromboemboliques (caillots sanguins) ont été signalés parmi près de 5 millions de personnes vaccinées avec AstraZeneca dans l’Espace économique européen.

L’Agence suédoise de la santé publique a déclaré qu’aucun cas de caillots sanguins associés à de faibles taux de plaquettes n’a été signalé en Suède.

Plus d’un million de vaccinations ont été administrées en Suède, notamment avec les vaccins AstraZeneca, Moderna et Pfizer/BioNTech.

Depuis le début de la pandémie, le pays scandinave de 10,4 millions d’habitants a enregistré plus de 710.000 cas positifs au Covid-19 et plus de 13 000 décès liés au virus.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page