Tunisie: voici le nouveau chef du gouvernement

Le président tunisien, Kais Saied, a chargé, ce vendredi, Habib Jemli du parti Ennahdha, arrivé en tête des législatives en Tunisie, de former le prochain gouvernement.

Le président de la République a reçu, vendredi au Palais de Carthage, le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi en sa qualité de président du parti ayant obtenu le plus grand nombre de sièges au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Ghannouchi a communiqué au chef de l’Etat le nom de la personnalité proposée au poste de chef du gouvernement, selon un communiqué de la présidence de la République.

Le parti d’obédience islamiste avait jusqu’à ce vendredi pour annoncer le nom de la personnalité choisie pour former un exécutif.

Ancien Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture du 2011 à 2014 dans les deux gouvernements de Hamadi Jebali et Ali Larayedh, Habib Jemli est un ingénieur agricole de formation et n’a “aucune appartenance politique”, d’après son CV.

Jemli a un mois, renouvelable une fois, pour mener à bien cette tâche et le gouvernement doit ensuite être ensuite approuvé par une majorité de députés. A défaut de majorité à l’issue de ce délai, le président Saied pourra proposer un autre chef de gouvernement.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le message fort du président tunisien au roi Mohammed VI (VIDEO)

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a exprimé, mercredi soir, ses remerciements au roi Mohammed VI pour son initiative d'envoyer une délégation de haut niveau pour participer à la cérémonie de son investiture.