Tunisie: le président démet le chef du gouvernement et suspend les travaux du parlement

Le président tunisien Kaïs Saïed a annoncé dimanche soir avoir suspendu les travaux du parlement et démis le chef du gouvernement Hichem Mechichi de ses fonctions.

Le président tunisien a affirmé avoir gelé toutes les activités du parlement, levé l’immunité de tous les députés, révoqué le chef du gouvernement et assuré la présidence du ministère public, selon l’agence officielle TAP.

« J’ai décidé de prendre en charge le pouvoir exécutif avec l’aide d’un chef de gouvernement que je nommerai moi-même », a affirmé Kaïs Saïed dans une allocution télévisée.

« Selon la Constitution, j’ai pris des décisions que nécessite la situation afin de sauver la Tunisie, l’État et le peuple tunisien », a dit Saïed dans cette déclaration télévisée, à l’issue d’une réunion d’urgence au Palais de Carthage.

« Nous traversons des moments très délicats dans l’histoire de la Tunisie », a-t-il ajouté, notant que « le président se chargera du pouvoir exécutif avec l’aide d’un gouvernement dont le président sera désigné par le chef de l’Etat ».

La Constitution ne permet pas la dissolution du Parlement mais elle permet le gel de ses activités, a-t-il dit, s’appuyant sur l’article 80 de la Constitution.

L’annonce de ces mesures est intervenue suite à des manifestations organisées dans de nombreuses villes du pays dimanche. Les protestataires ont notamment réclamé la « dissolution du Parlement ».

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page