Tunis: l’auteur de l’attaque a été identifié

Les autorités tunisiennes ont annoncé jeudi avoir identifié l’individu qui s’est fait exploser à proximité de la porte arrière des locaux de la Direction de la Police judiciaire d’El-Gorjani.

Dans des déclarations à la presse, le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofien Sliti a indiqué que le kamikaze s’est fait exploser vers 11h20 en actionnant sa ceinture explosive au moment où les agents et cadres sécuritaires relevant de l’Unité nationale de recherche dans les crimes terroristes, du crime organisé touchant à l’intégrité du territoire national, s’apprêtaient à partir en mission de travail suite à la première attaque survenue à l’Avenue de France au centre ville de Tunis.

Le terroriste présumé s’est avancé sur un vélo jusqu’à la porte arrière du siège de la Direction, avant de courir en direction de la porte ouverte par laquelle sortaient les véhicules administratifs, portant dans ses mains un colis suspect, a-t-il précisé.

Il a précisé que lorsque l’agent chargé de sécuriser la position arrière du siège de la Direction a tenté de lui barrer la route, l’individu s’est fait exploser, causant la blessure de 6 agents et cadres, lesquels ont été évacués à l’hôpital Charles Nicolle.

Le porte-parole a ajouté que les investigations concernant le double attentat-suicide ont été prises en charge par l’Unité nationale de recherche dans les crimes terroristes, du crime organisé touchant à l’intégrité du territoire national, ajoutant que l’enquête est en cours pour révéler l’identité des auteurs et commanditaires de l’attaque de l’Avenue de France.

Il a aussi rappelé que l’un des terroristes s’est fait exploser vers 10H50 en actionnant une ceinture explosive à proximité d’une patrouille de sécurité au niveau de l’Avenue de France, faisant un mort (policier) et blessant deux autres (un policier et un civil).

Le dernier attentat terroriste en Tunisie remonte au mois d’octobre de 2018 lorsqu’une femme s’est fait exploser dans le centre de la capitale en faisant 20 blessés, dont 15 policiers.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ouarzazate: une fillette de 9 ans mordue par des chiens errants

Une fillette de 9 ans a été sauvagement attaquée dimanche 4 août par des chiens errants