Trump confirme la mort de Hamza Ben Laden

Le président américain Donald a confirmé samedi la mort de Hamza Ben Laden, fils d’Oussama Ben Laden considéré comme son héritier à la tête d’Al-Qaïda, et dont le décès avait été rapporté fin juillet par des médias américains.

“Hamza Ben Laden, le haut responsable d’Al-Qaïda et fils d’Oussama Ben Laden, a été tué lors d’une opération de contre-terrorisme menée par les États-Unis dans la région de l’Afghanistan-Pakistan”, a déclaré Donald Trump dans un communiqué.

“La perte d’Hamza Ben Laden ne prive pas seulement Al-Qaïda de son autorité et de sa connexion symbolique à son père, mais sape également d’importantes activités opérationnelles du groupe”, a-t-il estimé.

“Hamza Ben Laden a planifié et travaillé avec divers groupes terroristes”, a ajouté le président américain.

Considéré comme le successeur désigné d’Oussama Ben Laden, fondateur du réseau à l’origine des attentats du 11 septembre 2001, Hamza Ben Laden, âgé d’une trentaine d’années, figurait sur la liste noire américaine des personnes accusées de terrorisme.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Donald Trump: une visite surprise en Afghanistan

Lors de son premier voyage dans ce pays, Trump est arrivé à l’aéroport de Bagram peu après 20h30 locale jeudi, et a passé près de trois heures au sol, pour remercier les troupes américaines.