Trois gendarmes tués en France

Trois gendarmes ont été tués et un quatrième blessé par un forcené, dans la nuit de mardi à mercredi à Puy-de Dôme, dans le centre de la France, lors d’une intervention pour violences intra-familiales, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Les militaires ont été blessés mortellement par arme à feu alors qu’ils tentaient de porter secours à une femme ayant trouvé refuge sur le toit d’une maison.

Ils étaient « appelés à intervenir pour venir en aide à une femme victime des coups de son conjoint », précise le ministère dans un communiqué.

Le quatrième gendarme, qui a été blessé « à la cuisse » au cours de l’opération, a été « pris en charge par les secours » et « ses jours ne sont pas en danger », relève le département de Gérald Darmanin.

Le suspect, un homme de 48 ans, a pris la fuite après les faits. Plus de 300 militaires ont été déployés pour tenter de le retrouver.

Il a été retrouvé mort à l’intérieur de sa voiture quelques heures après les faits, a annoncé le ministre de l’Intérieur sur Twitter, qui a précisé qu’il se rendra sur place.

Les autorités privilégient la piste du suicide, indiquent les médias de l’hexagone, relevant qu’il s’agit du plus tragique événement de l’année impliquant les forces de l’ordre.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page