Tariq Ramadan remis en liberté sous conditions

L’avocat de Tariq Ramadan Emmanuel Marsigny vient de l’annoncer. L’islamologue, en détention provisoire depuis dix mois pour soupçons de viols sur deux femmes, sera mis en liberté sous contrôle judiciaire.

Ramadan devra verser une caution de 300.000 euros, remettre son passeport suisse et a l’interdiction de quitter le territoire ou d’entrer en contact avec les plaignantes et quelques témoins. Le Suisse de 56 ans devra également pointer une fois par semaine au commissariat le plus proche de son domicile après sa sortie de prison.

Dans une déclaration à BFM TV, son avocat a affirmé qu’il n’a pas encore été libéré parce que la caution n’a pas été formellement versée.

Cette 4ème demande de mise en liberté a été rejetée la semaine dernière par les magistrats qui ont finalement changé d’avis après avoir entendu Tariq Ramadan plaider lui-même sa cause ce jeudi. Il a, en effet, déclaré qu’il restera en France pour défendre son honneur et son innocence.

S.L.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page