Tariq Ramadan à nouveau mis en examen pour viol

Tariq RamadanTariq Ramadan

Tariq Ramadan n’est pas au bout de ses peines. Jeudi, l’islamologue suisse a été mis en examen pour deux autres viols, en plus de ses précédentes mises en cause, au terme de son interrogatoire au tribunal de Paris.

Interrogées comme témoin en février 2019, ces deux femmes ont été identifiées sur des photos retrouvées dans l’ordinateur de Tariq Ramadan.

Qualifiant l’islamologue de «manipulateur», l’une d’elles a confié : «Je lui demandais d’être plus doux, mais il me disait : ‘C’est de ta faute, tu le mérites (…) et qu’il fallait obéir», précisant que leur relation remonte à 2015.

Tariq Ramadan, de son côté, a contesté ces accusations. Son avocat, Me Emmanuel Marsigny, a déclaré à l’AFP qu’il » y a une volonté de poursuivre Tariq Ramadan coûte que coûte et ce contre les évidences ».

Rappelons que les juges d’instruction en charge de l’affaire Tariq Ramadan avaient désigné le Docteur Daniel Zagury, le célèbre expert psychiatre, pour explorer la notion d’ «emprise» évoquée par les victimes présumées de l’islamologue.

Selon «Le Journal du Dimanche», Daniel Zagury devra rendre son rapport avant le 30 avril 2020 pour «décrire la relation instaurée» entre Tariq Ramadan et ses présumées victimes.

Les trois juges ont également chargé l’expert de «procéder à une étude psychodynamique» des échanges qui ont eu lieu entre les différentes personnes impliquées dans cette affaire. La même source a précisé que les juges ont pris cette décision pour savoir «si le lien instauré entre Ramadan et ses victimes relève d’une relation d’emprise», une donnée qui pourrait tout changer.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Voici le nouveau premier ministre de France

Le Président français Emmanuel Macron a nommé, vendredi, Jean Castex au poste de premier ministre en remplacement d’Edouard Philippe, qui a présenté plus tôt dans la matinée la démission de son gouvernement.