Un séisme meurtrier frappe l’Italie

Un fort séisme de magnitude 6,2 a secoué le centre de l’Italie mercredi vers 3h30 et a été ressenti à Rome, a indiqué l’Institut américain de géologie (USGS).

Le bilan, provisoire, de ce tremblement de terre serait de cinq morts, tandis que les médias rapportent d’importants dégâts matériels et des habitants bloqués sous les décombres.

Deux personnes ont été tuées dans l’effondrement de leur habitation à Pescara del Tronto, commune qui dépend d’Arquata dans la région des Marches, ont confirmé les carabiniers de cette commune. Il s’agirait d’un couple de personnes âgées, selon ces sources.

Deux personnes ont été retrouvées sans vie dans les décombres à Amatrice, dans la région du Latium, non loin de l’épicentre du séisme, selon les médias italiens.

Interrogé par l’agence italienne Agi, le maire d’Accumoli, petit village situé près de l’épicentre du séisme, a de son côté fait état d’un mort, décrivant une ville à moitié détruite. Selon lui, au moins quatre personnes, une famille avec deux enfants, sont encore prisonnières des décombres. « Ici, c’est une tragédie, nous avons des morts et des bâtiments détruits », a déclaré Stefano Petrucci.

L’épicentre se trouvait à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d’Ombrie, à environ 150 km au nord-est de Rome, a précisé l’USGS, qui a assorti son communiqué d’une alerte rouge, suggérant d’éventuels dommages importants.

La présidence du Conseil italien a indiqué sur Twitter être en contact avec la protection civile. Plusieurs secousses ont suivi ce séisme, dont une de magnitude de 3,9 dans la province de Pérouse, et une autre ressentie une heure après la première vers 4h30 dans la capitale italienne, faisant trembler les palais de la ville éternelle.

Un précédent séisme de magnitude 6,3, également ressenti en pleine nuit dans la capitale italienne, avait fait plus de 300 morts dans la région de l’Aquila (centre) le 6 avril 2009. Interrogé par la chaîne Rainews24, le chef de la protection civile Fabrizio Curcio, a fait était d’un « séisme sévère » ayant fait des « blessés » et « plusieurs bâtiments détruits ». Des témoignages rapportés par les médias italiens dans la région du séisme font état de bâtiments écroulés.

(Avec médias)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page