Revivez le lancement du premier vol habité de SpaceX (VIDEO)

Le premier vol spatial habité depuis le sol américain en 9 ans a été lancé avec succès ce samedi après-midi du Kennedy Space Center à Cap Canaveral, en Floride.

Il s’agit d’un moment historique pour les Etats-Unis, puisque c’est la première fois qu’une entreprise privée, SpaceX, du milliardaire Elon Musk, joint ses efforts à ceux de la Nasa pour envoyer des astronautes dans l’espace depuis le sol américain.

Les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley ont décollé dans la fusée SpaceX Falcon 9 Crew Dragon, à 15 h 22 (locales), dans la première mission du programme d’équipage commercial de la NASA, un partenariat privé-public conçu pour redémarrer les vols spatiaux habités américains, sous les applaudissements notamment du président Donald Trump et du vice-président Mike Pence, président du Conseil national de l’espace, qui ont assisté au lancement.

SpaceX a battu la dynamo de l’industrie aérospatiale américaine, Boeing, pour être la première entreprise privée à tenter de lancer des astronautes vers la Station spatiale internationale. Son premier effort, mercredi, a été contrecarré par le mauvais temps, conduisant au report du lancement.

Douze minutes après le décollage, la capsule Crew Dragon a commencé son entrée dans une orbite stable et l’engin spatial a réussi à se détacher des deux propulseurs de la fusée du Falcon 9, dont le premier est censé se poser sur une barge dans l’océan Atlantique.

Les États-Unis n’ont pas lancé leurs propres astronautes dans l’espace depuis la fin du Programme des navettes spatiales en 2011. Depuis lors, les astronautes de la NASA ont dû se rendre en Russie et s’entraîner sur le vaisseau spatial Soyouz du pays. Ces sièges ont coûté à la NASA jusqu’à 86 millions de dollars chacun. Le voyage vers la Station spatiale internationale, où un autre astronaute américain est déjà sur place, devrait durer 19 heures.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les USA se retirent officiellement de l’OMS

La Maison Blanche a officiellement retiré les États-Unis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), rapportent ce mardi les médias américains.