Reconfinement en France? La mise en garde du patronat

Un reconfinement semblable à celui décrété en mars dernier en vue de contenir la propagation de l’épidémie de Coronavirus risque de provoquer un «écroulement de l’économie», a mis en garde lundi le patronat français.

Un reconfinement total ne provoquerait pas seulement une «récession de 10%» en 2020 mais «un écroulement de l’économie française», a indiqué le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, dans des déclarations relayées par les médias de l’hexagone.

L’économie française se portait bien en mars lors du premier confinement, donc «les entreprises ont résisté au choc». «Mais là les organismes sont affaiblis». «Si on reconfine totalement comme en mars, on va vers un écroulement de l’économie française, on risque de ne pas s’en remettre», a estimé le président du patronat français,

«Les marchés ont une capacité de rebond incroyable, mais on va aller dans quelque chose de très très dur», a-t-il insisté.

Pour le président du Medef, l’idée que la situation va se dégrader est bien présente dans l’esprit des ménages, qui ont déjà réduit leur consommation. De plus, les entreprises sont déjà «très endettées» et «si on reconfine de manière généralisée, les entrepreneurs de TPE et PME ne vont pas recourir à nouveau à un PGE», les prêts garantis par l’État mis en place pour soutenir la trésorerie des sociétés en difficulté.

« Il y a plusieurs mois très difficiles à passer mais il faut tenir, en trouvant un équilibre entre économie et santé», a-t-il conclu, affirmant que cet équilibre doit permettre de continuer à travailler.

Vendredi, le ministre de l’Economie et de la Relance a estimé à un peu plus de 2 milliards d’euros, le coût économique du couvre-feu élargi décrété en vue d’endiguer la deuxième vague épidémique.

Bruno Le Maire a également anticipé un risque de contraction du produit intérieur brut au quatrième trimestre. L’évolution du produit intérieur brut (PIB) français risque de repartir à la baisse au dernier trimestre, du fait de la deuxième vague épidémique et du couvre-feu, a prévenu le ministre. Toutefois, a-t-il dit, il y aura un fort rebond de l’économie française en 2021 et « nous pourrons retrouver en 2022 notre chiffre de développement économique de 2019″.

Selon le ministre de l’Economie et de la Relance, cette rechute probable de l’économie française « n’est pas une surprise ». Cette éventualité a été intégrée dans la prévision de contraction du PIB de 10% faite par le gouvernement pour l’ensemble de l’année 2020.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: affluence monstre dans les annexes administratives, la Toile s’inquiète (PHOTO)

Catastrophe annoncée à cause de l’affluence monstre dans les annexes administratives à Casablanca.