Rachida Dati prise la main dans le sac?

L’ex-ministre de La Justice et Garde des Sceaux aurait reçu la bagatelle de 600.000 euros de la part de Renault-Nissan, en tant qu’avocate du Groupe automobile.

Cette mirobolante somme aurait été versée à Rachida Dati entre novembre 2009 et décembre 2013, en quatre fois, rapporte la presse francophone de ce mardi 5 février.
Mais diriez-vous, c’est tout à fait normal que Mme Dati, en tant qu’avocate, perçoive ses honoraires, même aussi mirobolants qu’alléchants! Oui, normal sauf qu’il y a anguille sous roche en ce qui concerne la situation de l’Eurodéputée qu’elle était. En effet, la concernée n’aurait fait état d’aucune activité professionnelle pour l’année 2009 à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique!
Et c’est là où le bât des 600.000 euros blesse! Car, même si l’avocat de l’avocate prétend que sa cliente n’aurait pris ses fonctions au sein de Renault-Nissan qu’en 2010, en ayant signé une convention en 2009, une source proche du Groupe automobile, dément cela.
A signaler que la principale mission de Rachida Dati au sein du Groupe automobile était d’assister Mitsubishi à développer son activité au Maghreb et au Proche Orient.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rachida Dati souligne le leadership de Mohammed VI pour l’Afrique

"Le roi Mohammed VI a une nouvelle fois prouvé l’étendue de son leadership visionnaire et porteur d’espoir pour le continent Africain", a souligné, dimanche, la députée européenne Rachida Dati.