Protestations en Algérie: décès d’un manifestant

Un jeune manifestant est décédé vendredi 19 avril, après avoir passé une semaine dans le coma à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger, rapporte le site algérien TSA.

“Le jeune Ramzy, âgé de 19 ans, a été admis à l’hôpital vendredi 12 avril dans un état grave, après avoir reçu un coup sur la tête. Lors de son arrivée au services des urgencs, ses accompagnateurs ont affirmé qu’il avait reçu un coup de matraque sur la tête à la Place de Tafourah”, indique la même source.

Et d’ajouter: “Le jeune manifestant a été opéré mais les dégâts engendrés par le coup qu’il a reçu sur la tête étaient trop importants. Après une semaine dans le coma, il a rendu l’âme ce vendredi 19 avril”.

Notons qu’il s’agit de la deuxième victime depuis le début des manifestations en Algérie.

Rappelons que des centaines de milliers de personnes ont battu le pavé vendredi 19 avril pour la 9e semaine de suite, dans les différentes villes algériennes pour réclamer un changement radical du système.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Algérie: Ahmed Benchemsi expulsé et accusé d’infiltration

Selon la chaîne Ennahar TV et plusieurs médias algériens, la Justice a ordonné dimanche 18 août 2019, l’expulsion d'Ahmed Réda Benchemsi.