Procès Berlusconi: mystère sur la mort d’une témoin marocaine

En Italie, le décès d’Imane Fadil laisse planer le mystère. Selon la presse italienne, l’ex-mannequin marocaine aurait été empoisonnée avec des substances radioactives. Elle était l’une des rares personnes à avoir accepté de témoigner dans des procès contre Silvio Berlusconi et ses soirées « bunga-bunga ».

La jeune femme âgée de 33 ans a en effet été hospitalisée le 29 janvier dernier, avant de rendre l’âme le 1er mars, avait indiqué le procureur de Milan, annonçant également l’ouverture d’une enquête.

Selon le quotidien italien Corriere della Sera, les résultats des examens effectués pour déterminer les raisons de son décès ont conclu le 6 mars « la présence d’un mélange de substances radioactives qu’il n’est pas possible de trouver normalement dans le commerce ».

L’avocat de la défunte, Paolo Sevesi, a fait savoir que sa cliente lui avait déjà signalé sa crainte d’être empoisonnée, rapportent les médias transalpins. Affaire à suivre…

A.K.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page