Présidentielle. Macron: « J’annoncerai ma décision en temps voulu »

Le président français, Emmanuel Macron, a indiqué, ce lundi, qu’il annoncera sa décision sur sa candidature à la réélection “en temps voulu”, alors que plusieurs personnalités de la gauche comme de la droite se sont déjà lancées en campagne.

« J’annoncerai ma décision en temps voulu. Je vais continuer à me battre jusqu’au bout. On a encore beaucoup de choses à faire. (…) Donc réponse au prochain épisode », a déclaré le chef de l’État lors d’un déplacement dans un lycée agricole en Creuse.

Dans une interview au Parisien début janvier, sa première de l’année, Emmanuel Macron avait fait part de son « envie » de se présenter à la prochaine élection présidentielle qui se tiendra en deux tours, le 10 avril et le 24 avril 2022.

« Il n’y a pas de faux suspens. J’ai envie. Dès qu’il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j’aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l’équation politique, je dirai ce qu’il en est avec la même liberté car je ne veux rien m’interdire. J’ai toujours été libre, c’est ce qui m’a permis de faire », avait-il dit.

Selon un nouveau sondage publié samedi, Macron reste en tête des intentions de vote au premier tour de cette élection.

Le sondage, conduit par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, la Fondation Jean-Jaurès et le Cevipof (le centre de recherches politiques de Sciences Po), auprès d’un panel fort de 12.500 personnes montre qu’Emmanuel Macron arriverait largement en tête du premier tour du scrutin, avec 25% des intentions de vote, devant Valérie Pécresse, la candidate des Républicains (LR), et Marine Le Pen, celle du Rassemblement National (RN), qui se trouvent à égalité à 15,5%.

Au second tour, le président sortant l’emporterait face à Valérie Pécresse (54% contre 46%), et plus largement contre Marine Le Pen (57% contre 43%), toujours selon ce sondage.

Eric Zemmour obtiendrait quant à lui 13% des intentions de vote au premier tour.

À gauche, aucun candidat n’atteindrait la barre des 10% des voix. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon (LFI) arriverait en tête des intentions de vote avec 8%, devant Yannick Jadot (EELV, 7%), Christiane Taubira (5%) et Anne Hidalgo (PS, 3,5%), selon ce sondage.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page