Première apparition de Bouteflika depuis le début des manifestations (VIDEO)

Bouteflika est invisible depuis les manifestations en Algérie. Cette vidéo de la télévision algérienne est la première apparition du président algérien depuis très longtemps…. Le dernier discours de Bouteflika remonte à 2012. Et en général, ce sont des communiqués qui sont lus à la télévision. Les images diffusées lundi soir ne vont toutefois pas rassurer les Algériens, vu l’état critique de leur président, qui n’a toujours pas annoncé quand il renoncera au pouvoir.

Bouteflika a reçu ce lundi le premier ministre Ahmed Ouyahia, qui lui a remis sa démission. Le Président algérien, a annoncé lundi le report de l’élection présidentielle du 18 avril 2019 et sa décision de ne pas briguer un 5ème mandat à la magistrature suprême.

Dans un message à la nation diffusé par l’agence de presse “APS”, Bouteflika a également annoncé la tenue de l’élection présidentielle “dans le prolongement de la conférence nationale inclusive et indépendante”, ainsi que la formation d’un “gouvernement de compétences nationales”.

Il a reconnu que l’Algérie traverse une étape sensible de son Histoire, rappelant que “ce 8 mars, pour le troisième vendredi consécutif, d’importantes marches populaires ont eu lieu à travers le pays”. Il a dit comprendre “tout particulièrement le message porté par les jeunes en termes, à la fois, d’angoisse et d’ambition pour leur avenir propre et pour celui du pays”.

“Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi, mon état de santé et mon âge ne m’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l’assise des fondations d’une nouvelle République en tant que cadre du nouveau système algérien que nous appelons de tous nos vœux”, a affirmé le Président algérien. Mais jusqu’à quand va rester Boutef’?

S.L.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Le président algérien par intérim a reçu l’ambassadeur du Maroc

Abdelkader Bensalah, chef de l'Etat algérien par intérim a reçu l'ambassadeur du Royaume à Alger.