Plus de 300 tortues capturées au Maroc pour être revendues en Belgique

Les services de sécurité belges ont saisi 334 tortues terrestres mauresques en septembre. Des tortues capturées au Maroc pour être revendues en Belgique.

« Ces animaux menacés d’extinction ont été capturés dans la nature au Maroc afin d’être vendus clandestinement en Belgique », indique l’agence Belga.

« Une capture illégale de cette importance menace la population de tortues au niveau local », ajoute l’agence.

Les tortues ont été découvertes dans un garage. Il s’agit de tortues terrestres mauresques. Les tortues capturées dans la nature ne peuvent être vendues en Belgique, seuls les animaux élevés en Belgique et dans l’Union européenne, munis d’une puce électronique, peuvent se voir délivrer un certificat de vente. Le dossier a donc été transmis au parquet avec une demande de poursuite judiciaire.

« Cette affaire montre clairement qu’il y a un réel besoin de contrôler davantage le commerce illégal des espèces menacées au niveau international », ont indiqué les services de santé publiques belges.

La Convention CITES règlemente depuis 1975 le commerce international des espèces d’animaux et de plantes menacées. Cet accord compte actuellement 183 membres. Tous les États membres de l’Union européenne en font partie, dont la Belgique depuis 1984. La convention protège 5.000 espèces d’animaux et 28.000 espèces de plantes.

(avec agences)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page