Pétrole: L’Opep+ augmente sa production pour février

Les vingt-trois pays de l’Opep+ ont décidé, mardi, d’augmenter légèrement leur production en février, alors que la demande de pétrole est à ce stade peu affectée par la propagation du variant Omicron.

Les représentants des treize membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l’accord Opep+ ont convenu « d’ajuster leur niveau total de production de 400.000 barils par jour pour le mois de février 2022 », a annoncé l’Opep dans un communiqué à l’issue d’une entrevue rapide.

La réaction du marché restait limitée, tant la décision avait été amplement anticipée par les investisseurs. Ainsi, les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vers 14H30 GMT (+0,79% à 79,60 dollars pour le Brent, référence européenne du brut), soutenus par les perspectives optimistes du cartel sur la demande. En décembre, les producteurs avaient adopté la même cible pour janvier, malgré les inquiétudes autour d’Omicron qui avaient fait flancher les cours, promettant simplement de surveiller de très près le marché.

A la veille du sommet de mardi, l’Opep a nommé un nouveau secrétaire général: l’ancien gouverneur koweïtien auprès de l’Organisation, Haitham Al-Ghais, qui succédera en août et pour trois ans au Nigérian Mohammed Barkindo.

En poste depuis 2016, c’est sous la houlette de M. Barkindo que l’Opep a repris son statut de meneur du marché du brut grâce à l’alliance Opep+, dont la prochaine réunion est prévue pour le 2 février.

SM


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page