Panique après une fausse alerte d’attentat à Paris

D’après la préfecture de Paris, une intervention de la police était en cours dans le premier arrondissement ce samedi.

Les forces de l’ordre ont bouclé dans l’après-midi un quartier du centre de la ville. Ils ont ensuite indiqué qu' »aucun danger » n’était à signaler. Simplement une « fausse alerte » selon le gouvernement français qui a causé un important émoi et beaucoup d’inquiétudes, notamment sur les réseaux sociaux, sur fond de menaces d’attentats en France.

« Paris 1er – Fin de l’intervention des forces de l’ordre – Levée de doute effectuée, aucun danger à signaler », a tweeté la préfecture de Paris quelques minutes après avoir fait état de cette opération.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a confirmé qu’il s’agissait d’une « fausse alerte ». Dans un communiqué, le ministre a précisé : « C’est bien une fausse alerte qui a entraîné l’intervention des forces de l’ordre cet après-midi dans une église de la rue Saint-Denis à Paris. (…) Les circonstances qui ont mené à cette intervention restent à déterminer avec précision.

L’application pour smartphones « Système d’alerte et d’information des populations » gérée par les autorités françaises avait lancé une alerte attentat en milieu d’après-midi, concernant une église dans le quartier des Halles, dans le 1er arrondissement de Paris. (avec agences)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page