OMS: la pandémie a légèrement ralenti en une semaine

La pandémie liée au coronavirus a légèrement ralenti la semaine dernière dans le monde, avec une baisse des nouvelles infections, mais dans le même temps, les nouveaux décès continuent d’augmenter, a annoncé ce mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« L’accélération mondiale de l’incidence des cas s’est ralentie la semaine dernière, avec environ 4 millions de nouveaux cas signalés », souligne l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU dans son dernier bulletin épidémiologique. Cependant, l’OMS fait état d’une hausse des taux de mortalité, avec plus de 67.000 nouveaux décès signalés.

Au total, il y a plus de 58,9 millions de cas et 1,39 million de décès dans le monde depuis le début de la pandémie, selon le bilan établi par l’OMS.

L’Europe et d’Asie du Sud-Est reflètent cette tendances, ces deux régions ont continué à enregistrer une tendance à la baisse du nombre de cas hebdomadaires.

Toutefois, la région européenne reste le principal contributeur aux nouveaux cas et aux nouveaux décès au cours des 7 derniers jours, fait observer l’OMS.

Selon des données diffusées mardi soir, les cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de cas étaient les États-Unis d’Amérique, avec plus de 1,1 million de cas, soit une hausse de 14 % par rapport à la semaine précédente.

Suivent l’Inde (plus de 280.000 cas, soit une diminution de 8 %), l’Italie (plus de 230.000 nouveaux cas, soit une diminution de 3 %), le Brésil (plus de 200.000 nouveaux cas, soit une hausse de 17 %) et la France (plus de 170.000 nouveaux cas, soit une diminution de 16 %).

L’Europe représente 44 % des nouveaux cas et la moitié des nouveaux décès dans le monde, indique l’organisation.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page