Omicron: un deuxième cas détecté en France

Deux cas de variant Omicron ont été confirmés en France métropolitaine, concernant des voyageurs rentrant d’Afrique, après un premier cas dans l’île de La Réunion, ont annoncé jeudi les agences régionales de santé (ARS).

Le premier cas confirmé en métropole concerne un homme résident en région parisienne qui revenait d’un séjour au Nigeria, dont l’âge se situe entre 50 et 60 ans.

L’entourage de ce patient, non vacciné et qui ne présentait pas de symptômes au moment du test réalisé à sa descente d’avion, a été testé et placé à l’isolement.

Un séquençage est en cours pour vérifier si l’épouse de ce voyageur, testée positive, est également porteuse du variant Omicron. Le couple est resté à l’isolement à son domicile depuis son arrivée. Une troisième personne vivant sous le même toit, qui n’est pas non plus vaccinée, a été testée ce jeudi.

Le deuxième cas annoncé jeudi, a été détecté dans le Haut-Rhin, dans l’est du pays. Il s’agit d’une femme, entre 40 et 50 ans, présentant un « schéma vaccinal complet », selon l’ARS du Grand Est.

Elle a été testée positive au retour d’un voyage en Afrique du Sud et placée à l’isolement, avant que le séquençage ne révèle la nature du variant. « Peu de contacts à risque ont été identifiés », a précisé l’ARS.

Le premier cas positif au variant Omicron a été identifié sur l’île française de La Réunion. Le patient testé positif a séjourné au Mozambique du 14 au 19 novembre avant de retourner à La Réunion le 21.

Dimanche, le porte-parole du gouvernement français avait indiqué qu' »une dizaine » de cas possibles de porteurs du variant Omicron avait été identifiée et était en train d’être séquencée.

Face au variant Omicron, la France a décidé d’isoler les cas contacts même vaccinés. Toute personne « contact » d’une autre, testée positive au nouveau variant du coronavirus Omicron, devra être isolée même si elle est vaccinée, a indiqué le ministère de la Santé dans une note envoyée aux établissements et professionnels de santé.

Le pays a également annoncé un durcissement des conditions d’accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d’un pays hors de l’Union européenne.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page