Omicron: nouvelle mise en garde de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde, mardi, contre la propagation rapide du variant Omicron, susceptible de produire un nombre élevé d’hospitalisations.

« Une hausse rapide d’Omicron, comme celle que nous observons dans plusieurs pays, même si elle se combinait avec une maladie légèrement moins grave, entraînera tout de même un grand nombre d’hospitalisations, notamment parmi les non-vaccinés », a indiqué une responsables de l’OMS Europe, Catherine Smallwood, citée par des médias internationaux.

Quoique les données préliminaires font état d’une létalité moindre comparativement au variant Delta, « il est trop tôt pour dire si la vague d’Omicron sera plus ou moins grave que celle de Delta », a-t-elle confié, mettant en avant la nécessité de prendre ces données préliminaires « avec prudence ». Un mois après son identification en Afrique du Sud, les scientifiques commencent à mieux cerner le variant Omicron, sans pouvoir encore dire à quel point il changera le visage de la pandémie de Covid-19.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page