La notion du Halal: une « création » des non musulmans (entretien)

«Le marché halal est une création récente des pays non musulmans», déclare la sociologue française Florence Bergeaud-Blackler. 

Dans un entretien accordé au magazine français Le Point, la sociologue explique le véritable sens du marché halal qui est devenu en l’espace de quelques années une véritable industrie dans les pays européens et surtout en France.

Avant les années 80, le marché halal n’existait pas encore dans les pays musulmans. « Il a été institué par les pays non musulmans pour conquérir les marchés musulmans » explique Florence Bergeaud-Blackler. Au début, ce marché ne se spécialisait que dans l’abattage rituel, mais après l’élargissement de la notion du mot halal, il a commencé à prendre de l’ampleur.

Cela est du à l’adoption du Codex Alimentarus en 1997 qui est un dispositif international créé en 1963 dont l’objectif principal est d’harmoniser les normes alimentaires pour des raisons sanitaires puis pour éliminer les barrières techniques aux échanges internationaux.

Les directives du Codex sont devenues au fil des années plus exactes et plus précises pour chaque religion.
En ce qui concerne la religion musulmane et le halal, le Codex a été inspiré des directives Malaisiennes qui ont adopté une politique sévère anti porc et anti alcool. Donc ils certifiaient chaque produit sorti d’usine comme étant un produit 100% halal, qu’il s’agisse d’alimentation, de cosmétique, de boisson ou autre produit d’autre nature.

Depuis, il y’a une sorte d’osmose entre le monde capitaliste et le fondamentalisme religieux du halal. « Qu’il s’agisse d’hommes d’affaires spécialisés dans l’alimentaire, ou salafistes ou religieux chacun y trouvait son compte ».

Un point important se doit d’être expliqué: la pureté est devenue un détail important pour la communauté musulmane en Europe.  Actuellement, plusieurs tonnes de viande ou de produits comestibles sont jetées pour la moindre trace suspecte de porc ou d’alcool. Selon Florence Bergeaud-Blackler, « Dans une société laïque et républicaine, ce modèle peut conduire à une situation conflictuelle ».

Ce qui est sûr c’est que la notion de halal a complètement changé depuis des décennies. La communauté musulmane en Europe se radicalise de plus en plus et devient plus pointilleuse en matière de consommation. Pourtant, ils ont l’air d’avoir oublié l’époque où les boucheries françaises les satisfaisaient et ils se contentaient de réciter un verset de la sourate de Maida qui dit : « La nourriture des Gens du livre vous est licite ».

Y.L


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page